– « On va faire de la peinture les enfants ! » « Et non, pas de tablier aujourd’hui… »

– « Mais pourquoi ?! Je veux faire de la peinture !!!! »

Pour la peinture propre, il faut :

  • une feuille blanche plutôt épaisse
  • une pochette plastique, ou des sacs à congélation (ceux avec les zip sont idéaux!)
  • de la peinture

peinture propre debut

Après avoir faire choisir aux enfants les couleurs qu’ils souhaitent, je dispose la peinture en petits tas sur la feuille blanche. Ensuite, je la glisse délicatement dans la pochette plastique et je la scotche sur la table pour plus de stabilité. Il est possible de la disposer au sol pour les plus petits ou pour pouvoir le faire avec les pieds ! Là, quasiment tous sont immobiles devant la feuille, ne comprennent pas vraiment ce qu’il peuvent faire, alors je leur ai montré qu’avec le doigt on peut faire glisser la peinture. Et là, c’était parti ! Ils ont patouillé, mélangé les couleurs…

peinture propre doigts

Je leur ensuite donné des objets (pinceaux, voitures, rouleaux…), pour qu’ils y laissent des empreintes, regardent l’effet des jouets sur la peinture.

Certains voudront en faire plusieurs, cette activité a beaucoup de succès. Une fois terminée, il faut sortir délicatement la feuille peinte ou la laisser sécher longtemps dans la pochette plastique.

peinture propre resultat

Le but est développer les sens du toucher mais d’une manière différente d’avec la peinture car le contact est indirect. Les enfants observent le mélange des couleurs (« le jaune attrape le vert! »), les traces et les empreintes. Pour certains qui n’aiment pas se salir, c’est une activité sensorielle intéressante.

– « On n’a même pas besoin de se laver les mains ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE